Millésimes
Mas de Daumas Gassac Rouge

Le vignoble est constitué, pour l’essentiel, par le Roi Cabernet Sauvignon, non cloné, tel qu’il régnait en Medoc avant 1914.

Millésime 2016 (39è Millésime)

Fiche technique

Dénomination :

IGP St Guilhem-le-Désert – Cité d’Aniane

Type de sols :

Sol de Grèzes (poussière) glaciaires rouge

Cépages :

– 73% Cabernet Sauvignon,
– 7% Merlot,
– 4% Cabernet Franc,
– 4% Petit Verdot,
– 3% Malbec,
– 3% Pinot Noir,
– 6% variétés rares : Barbera, Nebbiolo, Dolcetto, Armigne, Arenie, Bastardo, Saperavie, Tchkaveri, Montepulciano, Areni Noir, Tchekavesi, Souzon, Brancalleo, Carmenere, Abouriou et Plavac Mali.

Vinification :

Vinification classique médocaine – longue fermentation et macération – pas de filtration

Date des vendanges :

12 septembre – 18 septembre 2016 (7 jours)

Conditions climatiques :

Un printemps pluvieux et plutôt frais. Un été très ensoleillé, pas de véritable orage depuis le début du mois de juin, combiné avec de très fortes chaleurs durant la dernière semaine d’Août et la première semaine de Septembre.
Ce temps a permis aux raisins d’arriver à maturité de manière homogène sur la quasi-totalité du vignoble.

Folin :

62

PH :

3.56

Élevage :

Entre 12 à 15 mois en fût de chênes
(barriques âgées de 1 à 7 ans)

Récolte :

100 % Manuelle

Rendement :

40 hl/ha.

Degré :

13.5 % Vol.

Acidité totale :

3.85

Le 2016, “une poigne puissante enrobée de velours”!

C'est un millésime singulièrement similaire au 2015 par sa structure tannique. Deux années s’inscrivant parmi les plus grandes du domaine !
Ce 2016, c'est beaucoup de fraîcheur, de fruits mûrs (cassis) et de notes épicées, avec une très longue amplitude, toute en finesse.

Quelques mots sur le Rouge 2016

Cette année, les vendanges ont commencé le 4 Septembre et se sont achevées le 18 Septembre.
42 coupeurs en moyenne ont travaillé pendant 14 jours au total !

Journal de la Vendange 2016

ÉVOLUTION DES MILLÉSIMES & CONSEILS DE DÉGUSTATION
A boire ou à garder

Conseils de dégustation

Servir entre 18° et 19°C et de préférence dans un verre ballon.

Déboucher trois, quatre heures à l'avance mais remettre le bouchon sur la bouteille.

Carafer le vin, c'est toujours un plus, pour exprimer les complexités. Sur carafe, comme sur bouteille, remettre le bouchon aussitôt après ouverture.

A déguster jeune (dans les 3 ans) pour apprécier ses superbes arômes de fruits. Ensuite boire après sa cinquième année ou garder pendant de longues années (15 -20 ans) pour apprécier ses caractéristiques de grand vin de garde.

Conseil de Garde

Si vous avez une cave fraîche (12° à 16°C) vous pouvez garder vos Daumas Gassac plusieurs années.
Si votre cave n’est pas fraîche, si vous craignez la fuite des années, n’hésitez pas à boire vos Daumas Gassac dès la fin d’élevage, à 2 ans/3 ans, 5 ans !

Quand déguster les Grands Vins Mas de Daumas Gassac Rouge

Savoir qu'il n'y a pas de grands vins absolus ; il n'y a que de grandes bouteilles ! Celles bues dans un moment de sérénité.
Savoir aussi que le Cabernet Sauvignon du Médoc d'avant les clones, donne des vins incomparables et vivants, riches du talent de vieillir en beauté.
A vous de choisir, selon vos goûts, l'une des cinq périodes.

Les cinq vies des Mas de Daumas Gassac Rouge

Période du vin en fruit, qui se goûte dès le 1er automne de mise. Première vision du vin nouveau, encore en devenir. Un vrai bouillon de fruits, les premières années.
Période de jeunesse, fruit et tanins craquants, en première ligne. Cela dure de trois ans à sept ans. C’est délicieux et dynamisant à boire. Il faut goûter en jeunesse !

Période de maturité, avec le velouté des tanins qui apparaît, le fruit qui s’efface. Cela va de sept ans à quatorze ans. C’est un moment fort d’une grande complexité.

Période de plénitude, elle se situe entre quatorze et vingt et un ans. Les saveurs fruitées s'estompent pour laisser place aux arômes "tertiaires" où peuvent apparaître des nuances de roses séchées, de mousse de sous bois, de truffes, de venaison !
Période de rêve, au-delà de 21 ans, la plupart des  millésimes Daumas Gassac, gardés dans une cave fraîche à bonne hygrométrie continuent à évoluer vers des saveurs de rêve et de magie. Aux petits-fils de les découvrir dans la cave du grand-père !

Défilement vers le haut