Millésime
Emile Peynaud

Le vignoble est constitué, pour l’essentiel, par le Roi Cabernet Sauvignon, non cloné, tel qu’il régnait en Medoc avant 1914.

Millésime 2015 (5è MILLÉSIME)

Fiche Technique

Les Grands Vins du Mas de Daumas Gassac doivent tout à l’enseignement du Professeur Emile Peynaud ! C’est justice que le plus grand vin naissant ici porte son nom ! Hommage reconnaissant à celui qui nous a tout appris, à celui qui nous a enseigné l’art de faire naître un vin fidèle à un terroir.
Le premier arpent de vigne découvert par Henry Enjalbert il y a quarante ans passés, le coin le plus pauvre, le plus caillouteux et aride, ce coin là où la vigne souffre et envoie ses racines à grandes profondeurs, ce coin-là, cet arpent prestigieux, a été récolté et vinifié à part. C’est lui qui donne naissance à la cuvée Emile Peynaud, le plus haut fleuron de la vallée du Gassac; moins de 25 hectos/hectare de rendement, issu de pur Cabernet Sauvignon non cloné.

Rare ce 2015 ! Seulement la cinquième cuvée Emile Peynaud à prendre vie en 40 ans et la dernière cuvée qu’aura vu naître le vigneron fondateur Aimé Guibert. Rare, car moins de 1700 flacons et 200 magnums produits, disponibles au printemps 2018.
Un vin quintessence des caractères des vins du Mas de Daumas Gassac, robe rubis noire, énorme densité, profondeur puissante des arômes si originaux, générée par le terroir du Gassac.

La Cuvée Emile Peynaud est un geste d’amour et de reconnaissance, le vin symbole des vins d’autrefois.

Région :

Languedoc.

Dénomination :

Vin de Pays de l’Hérault.

Sols :

Sol de Grèzes (poussière) glaciaires rouge.

Cépage :

100% Cabernet Sauvignon des premières vignes plantées en 1972.

Élevage :

24 mois d’élevage barrique : 12 mois en fût de chêne neuf et 12 mois en fût de chêne de 2 ans.

Récolte :

100% Manuelle.

Degrés d’alcool :

13% Vol.

Une naissance discrète !

Télécharger la lettre rédigée par la Famille Guibert sur la Cuvée Émile Peynaud 2015.

Lettre Émile Peynaud 2015

De mercredi 16 au dimanche 20 : arrêt des vendanges afin d’obtenir une parfaite maturité.
5 jours de grand soleil, parfois accompagnés de vent, ont apporté aux vignes en attente exactement ce que nous attendions - des arômes rares et précieux de sur-maturité, permettant d'amener un vin de grande qualité à une qualité exceptionnelle !
Résultat : Lundi 21 septembre, reprise de la vendange des plus vieilles vignes de Cabernet Sauvignon et tout particulièrement Peyrafioc / Peynaud (1974) et Plateau (1974).

Le Journal de la Vendange 2015

Servir entre 17° et 18°C.
Bien carafer à l’avance (au moins 3 ou 4 heures avant de servir).

Défilement vers le haut